L'Intrépide Alcyon, le fleuron des cycles Gentil.

C'est en pleine Belle Epoque qu'Edmond Gentil crée en 1903 la marque Alcyon. Ingénieur chez Peugeot et ami d'Henri Desgrange, le fondateur du Tour de France, Edmond Gentil part avec de solides atouts pour rencontrer le succès avec ses vélos.

 

Edmond Gentil implante son usine à ses débuts Boulevard Bourdon à Neuilly sur Seine et doit très vite déménager pour des locaux plus grands à Courbevoie. Les meilleures années, 100.000 vélos sortent des ateliers assemblés par 300 ouvriers. Avec des cadres plus légers et une meilleure finition, les cycles Gentil sont  d'une concurrence redoutable pour les autres acteurs du marché comme Peugeot.

 

En véritable capitaine d'industrie, la stratégie d'Edmond Gentil est de racheter les plus grandes marques de l'époque déjà solidement installées comme les cycles Armor en Bretagne, les cycles Thomann, La Française Diamant.

 

En 1905, l'équipe Alcyon Dunlop est lancée et compte déjà 7 victoires avant l'apparition du Tour de France par équipes nationales en 1930. Ses coureurs de renoms sont Octave Lapiz, François Faber, le Champion de France de 1907 Gustave Garrigou , André Leducq qui remporte par deux fois le Tour de France en 1930 et 1932 sur un vélo Alcyon ou bien encore Marcel Laurent.

 

En 1946, à la mémoire d'Edmond Gentil, le Trophée Gentil est créé qui récompensait  l'exploit sportif de l'année.

 

En 1954 Alcyon est racheté par son principal concurrent Peugeot. La marque de vélo disparait mais son équipe continue l'aventure jusqu'en 1961.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload